Mardi 10 Octobre 2017

Les oies bernaches prennent leurs quartiers

UBA

Nous y sommes, la migration des oies bernaches sur le Bassin d’Arcachon a commencé. Plus de 50 000 individus, dispersées dans les eaux du Bassin sont attendues cet hiver. Ce paradis est même devenu le 1er site d'hivernage des bernaches cravants, pas moins d’un quart de l'effectif mondial y pose leurs pattes.

Leur arrivée est synonyme d’hiver sur le Bassin puisqu’elles arrivent entre octobre et novembre, et repartent nicher en Sibérie aux premiers jours du printemps, entre février et mars.

 

bernache;migration;île aux oiseaux

 

Sibérie, point de départ d’un long vol de migration pour venir s’établir en grande partie sur le Bassin d’Arcachon, pas moins de 6 000 kilomètres auront été parcouru par ces oiseaux migrateurs en plus de deux mois. Les bernaches migrent dans ce coin de Gironde car elles y trouvent une algue aquatique, la zostera dont elles se nourrissent, et parce que c’est un endroit bien abrité.

 

Pour l’observation de ces petites oies, plusieurs lieux ont été aménagés. D’ailleurs lors du Tour de l’Île aux Oiseaux (à marée basse), vous aurez sûrement la chance d’en contempler, alors surtout n'oubliez vos jumelles et votre appareil photo !

 
bernache;limicoles;migration;île aux oiseaux
 

Outre les bernaches, les passagers pourront observer pas moins d’une centaine d’espèces comme les limicoles, des oiseaux plongeurs tels que les canards, les cygnes, des grèbes et autres piscivores.